Journée internationale de la frite belge

Journée internationale de la frite belge

Ce lundi 1er aout 2022, nous célébrons la journée internationale de la frite belge ! Il existe bien des mystères à son égard et pourtant, ce plat nous est tellement familier. Connaissez-vous ces quelques histoires sur le fameux bâtonnet doré ?

La Belgique et la France se sont toujours disputées la paternité des frites

L’historien belge Jo Gérard avait une réponse toute trouvée, la frite est belge. C’est grâce à un manuscrit de 1781 qu’il a déduit sa naissance. L’histoire raconte que les paysans du XVIIe siècle à Namur pêchaient des petits poissons dans la Meuse pour les faire frire. Un hiver très froid, l’eau a gelé ce qui n’a plus permis aux pêcheurs de réaliser ce festin. Résultat : ils ont remplacé les poissons par des pommes de terre. "Il ne s’agissait pas de bâtonnets plongés dans un bain de friture mais plutôt de fines tranches de pommes de terre mises à frire dans un tout petit peu de graisse", déclare pour la RTBF Pierre Leclerq, historien de la gastronomie.

Selon lui, l’origine des frites remonterait en 1800 chez nos voisins français grâce à des vendeuses de beignets frits sur le Pont Neuf à Paris.

Après quelques années de gloire du côté de la capitale Française, les belges se sont alors réappropriés ce plat avec la généralisation de la double cuisson ou encore l’ajout de la mayonnaise. Peu importe à qui l’on accorde la paternité des frites, tous semblent s’accorder sur le fait qu’"aujourd’hui, la culture de la frite est typiquement belge" !

En Belgique, il existe plus de 5.000 frituristes…

… dont plus d’un tiers en Wallonie.

La frite est l’aliment transformé le plus consommé au monde

Mangées à toutes les sauces, les frites sont consommées en lamelles, en bâtonnets, cuites dans de l’huile ou au four, disponibles dans toutes les tailles et épicées selon chaque pays qui en tire sa spécialité.

Le cornet de frites n’a pas toujours été bon marché

À ses débuts, le cornet de frites était considéré comme un met luxueux et réservé à ceux qui pouvaient se permettre d’acheter de la graisse fraîche, du beurre ou de l’huile en grande quantité. Car au début du XIXe siècle, l’huile était moins répandue et coûtait cher.

La Belgique est le premier exportateur mondial de frites

La Belgique produit 2 millions de tonnes de frites par an. Selon l’ApaqW, les frites belges se vendent dans plus de 150 pays à travers le monde. Et les premiers servis sont le Japon, le Mexique, le Royaume-Uni et la Chine.

Il existe un parfum qui sent la frite

Depuis juin 2022, il existe un parfum senteur frites. Venu des États-Unis, le parfum est le travaille de l’Idaho Potato Commission. Le Micro Musée de la Frite de Bruxelles propose ce produit insolite "Frites by Idaho" à la vente.

Les frites prennent bien des appellations

Parce qu’il est important de pouvoir commander des frites dans toutes les langues en fonction de ses voyages, suivez le guide. Les Italiens les appellent "Patate fritte", les Espagnols "Patatas fritas", les Néerlandais "Frieten", les Allemands "Pommes" et les Américains du Nord "French fries".

Les frites ont une place dans la culture belge

En Belgique, dans la BD, l’art, la musique, le cinéma... on retrouve toutes sortes de référence à ce bâtonnet doré. Le musée de la frite à Bruges présente d’ailleurs ces références.